• « Il m’aime… »  

    Ce fut sa première pensée après avoir lu ce mot lui étant adressée. 

    La fée ferma donc les yeux, le sourire aux lèvres et allongée sur la branche, d’un Erable japonais, drapée d’un tissu bleu le. Heureuse, la n’avait que cette lettre en tête, elle songea même à y répondre, mais trop timide, elle abandonna vite cette idée et s’assoupie dans son lit de nature.  

      

    A son réveil, Rose n’était plus dans sa petite cabane perchée, bien confortable, mais… Dans un immense lit qui lui était familier. Elle se redressa doucement, légèrement et lentement, et observa autour d’elle. Elle se trouvait dans une chambre très claire, lumineuse et spacieuse, aux murs roses et vert pâles, le lit était en bois, perché sur un tronc d’arbre, éclairé de petites guirlandes assez féerique, l’arbre était également illuminé par la lumière passant par la grande baie vitrée. Il y avait un parterre de fleur près de cette vitre, principalement composé de roses. Sur une branche reliée au tronc de cet arbre, une jolie balançoire en bois et en corde tressée y était accrochée. 

    La vue de cette pièce était apaisante et agréable, décrochant du joli visage de la fée, un magnifique sourire. C’était sa chambre.  

    Elle descendit enfin du lit, et sortit de la chambre afin de s’aventurer dans les lieux.Trois heure plus tard, Rose était assise immobile parterre, à côté d’elle, une sorte de mini ange bleu claire. 

      

    « Pourquoi ne profites-tu pas ?  

    _Je ne veux pas revoir ça. Fit soudainement la jeune fée, Je refuse ! Je ne veux pas !  

    _Il le faudra pourtant, si tu veux sortir du passe. » 

      

    Il se trouvait, il est vrais, que Rose ai été envoyé dans le passé par cette petite créature qui n’est autre que Cupidon en personne. Il l’y avait renvoyé afin qu’elle n’oublie pas ce qu’elle éprouvait pour le dernier fils du clan Uchiwa, mais aussi pour qu’elle voit ce qu’il s’y est passé. 

    A cette époque, les deux clans étaient plus ou moins en conflit, jusqu’à ce que leurs enfants se rencontrent. Roselia, la sœur ainée de Rose, était en admiration devant Itachi Uchiwa, jusqu’à en tomber amoureuse. Ils étaient tous deux les meilleurs élèves de leurs section et s’entendaient assez bien, même si Utachi ne voyant la fée comme une simple amie, voir une sœur.  

    Quant à Rose et Sasuke, ils se sont rencontrés à l’école primaire. Rose se faisant embêter et jalouser par les autres filles, principalement Sakura et Ino. Sasuke s’est mis à la défendre et à passer du temps avec elle. Ils étaient toujours l’un chez l’autre, et leur parents ont fini par s’entendre.  

    Cependant, étant donné que les deux familles étaient puissante, en effectif, militairement, et même en question de force, de chakra et de magie ; le conseil d’Anbu décida donc de s’en débarrasser.  

    Ils avaient engagé Itachi Uchiwa pour massacré son clan, chose faite, le clan Uchiwa fut décimer en un soir, il ne restait aucun survivant, sauf les deux frères. 
    Quelques jours avant ce drame, Rose, qui connaissait tous les projets du clan Anbu, fut bannie de Konoha pour son anniversaire, et avant de quitter son village, le clan Gordone fut décimé par des ennemis à eux.  

      

    Après toutes ces images et ses souvenirs, Rose se réveilla en sursaut sur son lit de nature, pleine de sueurs froide. 

    Elle était à présent déterminer, elle voulait lui écrire une lettre, lui donner de ses nouvelles.  

    Rose sauta de l’arbre et partie en courant vers sa petite maison, une cabane en bois, perchée sur un arbre. Elle l’avait construite elle-même.  

    Une fois installé, elle commença à écrire : « Mon cher Sasuke… »  

      

    « Non ! Non ! Et Encore Non ! Cria-t-elle, ce n’est pas bon ! » 

      

    Rose était très sérieuse sur ce qu’elle comptait écrire, elle s’y acharna, et s’y repris a plusieurs fois pour finalement n’avoir qu’une feuille blanche. Ca l’épuisait. A côté de son bureau, un tas de feuille chiffonnée, griffonnée, prêtent pour la poubelle.  

      

    Plusieurs heures, et jours passèrent sans qu’elle ait écrit un mot lui convenant. Mais soudainement, Rose, par fatigue, décida de se laisser aller.  

      

    « Tu te demandes où est passée ta lettre pas vrais ?  

    Ne t’inquiète pas, elle est avec moi.  

    Ca fait longtemps que nous ne nous somme pas parlé tu ne trouves pas ? Des années même.  

    Je t’observe souvent, et je panique beaucoup quand je te voie entrer dans mes forets.  

    Je n’ai jamais été loin de toi tu sais ? Je tiens beaucoup à toi !  

    Tu me manque énormément.  

    Sasuke, je sais que tu ne m’as pas oublié, et ta lettre me rend si heureuse.  

    Je ne sais pas si on pourra passer du temps ensemble mais voilà…  

    Je… Sasuke… Je t’aime ! C’est devenu insupportable de vivre sans toi, et je ne veux plus me contenter de simplement t’observer.  

    Alors… S’il te plait, rejoint moi au bord du grand lac de la forêt, demain à l’aurore, j’y serais. 

    Tu me manques, et j’espère que tu viendras. 

    Rose » 

      

    Rose chargea alors un de ses petits amis de la nature, de poser cette lettre sur le bord du bureau du garçon, et s'endormit 

    Au réveil, le lendemain matin, la jeune fille était excitée comme une puce, mais également apeurée, elle avait tellement hâte de revoir cette personne qu'elle aimait tant.  

    Durant toute la journée, la fée était joviale, elle se fabriqua une nouvelle robe, plus belle que jamais, détacha pour une des rare fois ses long et jolis cheveux Sakura, elle se parfuma avec l'un des nombreux parfums qu'elle avait fait à partir de fleur. Elle avait tressé quelques bracelets pour ses poignets et astiqua sa merveilleuse petite clochette en or.  Chantonnant gaiement de merveilleuse mélodie, Rose attendit l'heure du départ.  

      

    Au moment du rendez Rose était déjà assise au bord du lac, cependant, en entendant du bruit, la jeune fée se retourna vivement, et ses yeux bleu d'illuminèrent en voyant le ténébreux approcher. 

    Quand ce dernier la vie, il avança rapidement vers elle, la jeune fille se releva lentement, et Sasuke la pris dans ses bras, très fort. Elle lui rendit son étreinte avec une grande tendresse, les larmes coulaient le long de ses yeux, elle tremblait légèrement.  

      

    « S... Sasuke.... 

    _Ma petite Rose... » 

      

      

      

    The End 

     

    Une Lettre Du Cœur

     

    votre commentaire
  • Chapter Two

    The Band Of Fairies

    Chapter two

     Le soleil se leva sur le petit village d'Isoku, on le voyait apparaitre derrière la petite colline fleurit. L'ambiance était au rendez-vous, les oiseaux chantait, les abeilles butinant bourdonnaient, et le vent jouait avec les fleurs du vieux cerisier.
    C'est ainsi que se réveilla le jeune Alexandre, tranquillement.
    Quelque minutes après, il se mit à hurler. Sa chambre était dévastée. Les murs étaient glacés, ses vêtement brûlés, le sol inondé. Alexandre n'en croyait pas ses yeux. Que s'était-il passé ? Était-ce lui qui avait fait cela ? Non, impossible. Il sortie de sa chambre, parla un peu avec ses parent puis courut voir sa sœur adoptive.
    Il compta toute son histoire à la jeune bleue, elle ne le croyait pas et demanda des preuves. Il la conduisit dans sa chambre, mais, plus rien. Tout était comme si rien ne s'était passé.
    Peach soupira et se disputa avec lui.
     
     
    " _Crétin !! Arrête tes blagues et grandis un peu !! J'en ai marre de tes conneries ! s'écria-t-elle
    _Mais... Je te jure que c'est vrai ! répliqua-t-il 
    _Tu m'énerves !!!! " cria la jeune sœur avant de partir laissant le brun dans l'incompréhension des évènements de son réveil
     
    Leo se promenait tranquillement dans les ruelle de son village, quand il se mit a entendre plein de voix en même temps. " Zut ! Je vais être en retard au travail ! ", " Que dois-je lui offrir pour son anniversaire ? ", " Est-ce que il m'aime vraiment ? ", " Qu'est ce que je vais manger ce midi ? ", ...
    Ces voix lui donnaient mal à la tête qu'il ne regardait même plus où il allait quand il se fit percuter par quelqu'un. Il vit la personne tomber et la rattrapa à tant. C'était Rose, elle pleurait. Il la serra dans ses bras et lui murmura.
     
    " Qu'est ce que tu as ? Et pourquoi cette tenue ? "
     
    Effectivement, elle qui ne mettait que des petites robes pâles avait mis un gros pantalon épais et foncé avec un gros sweat à capuche noir. Elle cachait son visage de cette même capuche en pleurant. La pluie qui tombait depuis de longues minute déjà l'avait trempée jusqu'aux os.
     
    " _Des... Des oreilles... et une queues.... les... les chats... dit elle en pleurant
    _Oui, les chats on des oreilles et une queues. Pourquoi ? fit le blond incompréhensif 
    _N... Non... M...moi... Rose... 
    _Mais de quoi tu parles voyons ?! soupira-t-il C'est pas possible.... " 
     
    La jeune fille venait de soulever sa capuche laissant voir de petite oreille noires, de chat sur sa tête. La bosse faisant le tours de sa taille devait être sa queue. Les blond resta bouche bée, les yeux gros comme des soucoupe puis pris la mains de la jeune enfant et la tira vers chez eux.
     
    " Viens, on rentre à la maison ! "
     
    Elisabeth, qui s'entrainait à jouer se rythmes de batteries aves des baguettes en fer, arrêta quelques secondes pour observer Lili parler avec ses poisson. Elle se disait que cette enfant avait une bien grande imagination. Elle remarqua par la suite que ses baguettes étaient entrain de fondre dans ses mains, elle les lança au sol et les fixa.
     
    Alexandre rejoignit la bleue qui pleurait dans le jardin

    votre commentaire
  • Chapter One

    The Band Of Fairies

    Chapter one

    "_Un jour, fit une petite fille aux longs cheveux rose, je serais une fée ! Je serais la princesse des fées !
    _Veux-tu voir une photo de la reine des fées quand elle avait ton âge ? lui avait répondu une femme aux cheveux bruns et aux yeux verrons.
    _Oh oui ! S'il te plais maman !"

    La mère partit chercher un article de journal et un grand album photos, sur lequel était inscrit "Haruka Gordone". Elle tendis à sa fille l'album photo et cette dernière se dépêcha de l'ouvrir. Ses yeux étaient gros comme des soucoupes et brillaient d'émerveillement.

    "Qu'elle est belle !" fit la petite fille admirative.

    En effet, cette personne avait de grand yeux ambres qui scintillaient tel des pierres précieuses. Quant à ses cheveux, ils étaient d'un magnifique rose pale, longs et ondulés. Un diadème en argent trônait sur sa tête. Et de petites ailes pailletée rose sortaient de derrière son dos. oui, cette jeune fille était d'une beauté phénoménale. Elle doit être aimée de tout ses sujets pensa la petite fille.

    "Si seulement je pouvais la rencontrer !"
     
    Un jeune garçon brun aux yeux de sang entra dans la grande maison.
     
    "Rose ! Viens ! On va jouer à la colline !"
     
    La jeune fille courut mettre sa robe sous le regard amusé de sa mère.
     
    "Bonjour madame !"
     
    Elle soupira.
     
    "_Alexandre, combien de fois t'ai-je dit de m'appeler Yuzu. YU-ZU ! C'est pas si compliqué !
    _D'a... D'accord Yu... Yuzu..." dit-il timidement.
     
    Elle se mit a rire. C'est a ce moment là que Rose descendit.

    "On y va Onii-san ?!"
     
    Il rougit puis confirma de la tête, la petite fille sourit, prit la main du brun et partit en courant sous les hurlement de rire de la mère. Leurs amis les attendaient là-bas tendis que Rose affichait un grand sourire heureux.
     
     
    "_Gadez ! fit la petite Lili montrant des inscriptions sur le vieux Sakura du village
    _Qu'est ce que c'est ? demanda Peach
    _Aucune idée... " répondit Leo.
     
     
     
     
     
    Ils s'approchèrent tous de l'arbre et posèrent leurs petites mains sur le tronc qui s'illumina. Ils reculèrent tout les sept de peur, puis une explosion de lumière coloré se fit. Nos sept jeunes héros eurent trop peur pour s'échapper.
    [Et puis, si il avaient pu partir a temps, cette histoire ne serait pas racontées. Bon, revenons à notre histoire.]
    Nos jeunes protagonistes étaient figés tel des statue de porcelaine, tendis que des rayons lumineux rentaient dans chacun d'entre eux. Ils sentirent de nouveaux éléments fusionner avec leur corps pendant qu'ils s'endormirent.
     
     
    1 mois se passa et les sept enfants avaient repris leur vie normal.
     
     
     
     
     

    Interview de l'auteur (IDA):
     
     
     
    Alors voilà ! Le chapitre 1 est enfin sortit ! J'espère de tout cœur qu'il vous a plus, qu'il a été a votre goût et que vous vous êtes amusé à le lire. Ceux qui font du RP avec moi on dit bien rigoler au comportement de Alexandre. Et oui, il n'a pas toujours été pervers. Mais je l'aime bien. Je suis également désolée de vous avoir fait attendre pour la sortie de ce chapitre. Je compte en poster au moins 1 par mois et ce, seulement le dimanche.
     
     
     
    Description de l'image :
     
     
     
    Alors j'ai décidé de mettre cette rubrique car des fois vous ne comprendrez pas forcement le lien de l'image avec le chapitre.  Cette fois c'est facile, c'est le grand Sakura du village.
     
     
    by rosegordone <3

    votre commentaire
  • Prologue

    "Rose ! Attention à la balle !"

    La jeune fille dénommée Rose se reveilla peut de temps après entourée de six personnes, ses seuls et uniques amis.
    L'un d'eux, le plus agé était un garçon assez grand pour son âge, ses cheveux d'un brun ténébreux étaient en bataille et ses yeux étaient d'un rouge écarlate, son nom est Alexandre.
    Le second était assez grand lui aussi, il était blond avec des cheveux magnifiques. Ses yeux étaient d'un bleu a ne pas ratter, ce jeune garçon s'appelle Leo, et c'est un jeune vampire.
    Près de Leo se trouvait Roselia, jeune fille aux cheveux rose pâles et aux yeux ambres, de petite taille par contre.
    A ses côtés une jeune fille aux longs cheuveux et aux yeux bleus, elle a pour nom Peach. Elle tenait dans ses bras une jeune enfant rousse aux yeux mandarine, Lili. Et un peu a l'ecart, une grande fille, tres feminine et mature, Elisabeth. Elle avait de longs cheveux violets et des yeux mauves tournant vers le bleu.
    Quant à Rose, elle était petite, de long cheveux rose pale tombaient dans son dos et de grands et magnifiques yeux bleus illuminaient son visage. Elle portait à ses lèvres un joyeux sourire enfantin.

    _" Ça va mieux ? Fit le brun inquiet.
    _ Hai ! Repondit la jeune étourdie, Arigato mina-san !"



    The bande of Fairies





    Voilà enfin le prologue de la fiction, comme promis je le sort aujourd'hui ! J'espère qu'il vous plaira et qu'il vous donnera envie de lire la suite ! Merci d'avoir lu, et de me suivre.

    By Rosegordone


    votre commentaire
  •  

    Bienvenue !!

    Bonjours à toutes et à tous !

    Certains me connaissent sans doute déjà de part mon blog sur Skyrock et mon compte Instagram.

    Donc comme vous l'avez sans doute deviné, je suis à présent également sur eklablog.

     

    Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Rose Gordone. La seule et l'unique !! Je tien le blog rosegordone.skyrock.com depuis plus d'un an. A ma plus grande joie ! Skyrock m'a effectivement permis de rencontrer plein de personnes super ! Je ne regrette pas mon entrée la bas !!

    Mais voila, j'estime que à présent je doit monter une marche, et gravir un autre niveau. Certes, Skyrock est super, cependant, ça manque légèrement de professionnalisme, on y trouve beaucoup trop de personnes aux idées malsaine. Sachant que des enfants de 12 ans sont suivit par ce genre de personne, on se demande ce que fait l'équipe Skyrock. Enfin je peut tout de même comprendre que avec toutes les personnes inscrites, ils ne peuvent régler tout les problème.

    Ceci dit je fait également du RP là bas. Si ça vous intéresse rejoignez moi ! ;)

    Bonne visite sur le blog ! :)


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires